BLOG

Actualités

Ifypaca partage les coups de cœur des adhérents pour les beaux ouvrages des éditeurs, des films, des émissions radio, des réflexions sur le yoga ou autres approches spirituelles.
A lire, à regarder, à écouter, à pratiquer ou à méditer…

Adhérents : Pour transmettre une actualité, veuillez contacter le webmaster

Journée Yoga et Ayurveda

 

Le dimanche 16 octobre 2022, Malek Daouk, formateur IFY, était l’invité de l’IFY PACA pour une journée consacrée à YOGA ET AYURVEDA AU FIL DES SAISONS, par Geneviève Salvan

C’est autour du thème des saisons que Malek Daouk aborde le vaste enseignement sur le vivant qu’est l’Ayurveda, et son lien avec le Yoga. L’Ayurveda n’est pas seulement une « médecine » au sens où on l’entend souvent en Occident, mais un système cohérent et vaste de connaissances sur le vivant. Son nom signifie littéralement « Science de la Vie » et plus particulièrement « Savoir pour la longévité ». Plus qu’une médecine, c’est un art de vivre au quotidien, « une sagesse pour une relation juste à la vie » comme l’écrit Malek Daouk.

L’Ayurveda envisage l’être humain comme une composante du vivant, qui fonctionne à son image, avec les mêmes qualités ou propriétés, que sont la lourdeur, le mouvement et la luminosité. Non seulement chacun a une constitution qui lui est propre, mais cette constitution entre en relation naturelle avec les circonstances. Parmi les circonstances, figurent les saisons qui sont à envisager d’un point de vue énergétique, plus que climatologique. Selon l’Ayurveda, il existe 6 saisons : en plus des 4 saisons connues, ajoutons la saison des pluies (fin d’été) et la saison froide (le plein hiver). Envisager les saisons d’un point de vue énergétique signifie que les dosha – ou l’énergie sous ses trois formes : énergie cinétique vata (des éléments éther et air), énergie de combustion pitta (de l’élément feu), énergie potentielle (des éléments eau et terre) – se modifient en interdépendance avec elles. Par exemple, et de manière simplifiée, vata se retire en fin d’automne mais domine en début d’été, pitta se retire en hiver mais domine en plein été, kapha se retire en fin de printemps mais domine au début de l’hiver.

Lorsque ou si le cycle des changements est perturbé et ne s’opère pas naturellement, les troubles apparaissent. Ainsi, de manière générale, en fonction de la saison, les trois énergies dominent, se déséquilibrent ou se retirent. Selon notre constitution, c’est-à-dire la proportion de ces trois énergies qui nous est propre, notre équilibre personnel peut être perturbé par les changements saisonniers. Une personne pitta risque d’être « aggravée » en été, une personne vata à l’entrée de l’automne…

L’Ayurveda préconise alors de rééquilibrer les choses par l’alimentation, les modes de vie et les activités, et la manière de vivre nos émotions. Elle agit au niveau physique, mental et « existentiel ». Le Yoga intervient également à ces trois niveaux et peut aider à trouver et à garder « un état de complet bien-être physique, mental et social », selon la définition de la santé de l’OMS.

Un grand merci à Malek pour la transmission de ses connaissances, sa disponibilité aux questions et ses expérimentations concrètes sur le tapis !

Malek Daouk et l’équipe joyeuse et dynamique de l’IFYPACA 

 

Malek Daouk – Stage Yoga et Ayuverda (IFY-PACA)